The Timid Wilderness

Miranda Moss

  • The Timid Wilderness - Miranda Moss © Vinciane Lebrun-Verguethen
  • The Timid Wilderness - Miranda Moss © Vinciane Lebrun-Verguethen
  • The Timid Wilderness - Miranda Moss © Vinciane Lebrun-Verguethen
  • The Timid Wilderness - Miranda Moss © Vinciane Lebrun-Verguethen
  • The Timid Wilderness - Miranda Moss © Vinciane Lebrun-Verguethen
  • The Timid Wilderness - Miranda Moss © Vinciane Lebrun-Verguethen

Plongée dans un rayonnement ultraviolet, The Timid Wilderness dévoile une grande étendue de fleurs bioluminescentes sensibles aux sons. Si nous faisons trop de bruit, elles s’éclipsent, repliant leurs pétales électroniques et attendant le silence pour se remettre à fleurir. À l’ombre de la lumière noire où poussent ces plantes affectées, nous découvrons une communication invisible à l’oeil humain qui fait réagir les fleurs à notre présence. Par la connexion à ce jardin émotif, nous questionnons notre relation à notre environnement, perçu comme une zone symbiotique d’échanges entre des espèces qui se transforment au contact l’une de l’autre.

Miranda Moss vit et travaille à Cape Town en Afrique du Sud. Sa pratique mêle des technologies accessibles et des objets du quotidien à des processus naturels insaisissables dans une sorte de techno-alchimie. Elle s’intéresse aux questions écologiques et à la façon, souvent distante, dont nous représentons la nature. De la même façon qu’un paysage peut être perçu comme la nature augmentée d’un regard, les pièces de Miranda Moss proposent un cadre qui vise à révéler, à travers des gestes éphémères, des petites anomalies et des interactions curieuses, les effets que nous produisons à long terme sur l’environnement.

loading